• Claudette BRIALIX, Presidente de la FNAPAEF.

Hommage à Audrey assistante sociale tuée par la personne âgée qu’elle assistait.

Audrey, Assistante sociale, 36 ans mère de deux enfants a été tuée dans le cadre de sa mission, lors d’une visite à domicile auprès d’une personne âgée qu’elle suivait depuis plusieurs mois, à Virey sous Bar (Aube)

Cette nouvelle bouleversante a connu peu d’écho au niveau des médias et reçu un silence choquant du gouvernement.

Audrey n’a pas été protégée. Son meurtrier avait besoin à l’évidence d’un accompagnement médical qui n’a pas été mis en place. La pandémie ne peut justifier cette situation qui devient hélas récurrente, les déserts médicaux étant de plus en plus développés. Le secteur psychiatrique est aussi à l’agonie.

Audrey a payé de sa vie la conscience professionnelle et le dévouement avec lesquels elle assurait son travail. Nous savons combien l’ aide des travailleurs sociaux est précieuse dans la recherche de réponses aux problèmes familiaux et sociaux.

Nous nous associons à l’hommage qui lui a été rendu aujourd’hui. Nous attendons aussi un hommage du gouvernement ainsi que la remise à Audrey de la légion d’honneur.

Comme de nombreux travailleurs sociaux peu ou pas reconnus, elle a été en première ligne dans la crise que nous traversons. Nous lui devons reconnaissance et respect. Et un soutien à sa famille si éprouvée.



Claudette BRIALIX Présidente