top of page
  • FNAPAEF

Mise en danger de la vie d'autrui et non-assistance généralisée à personnes en danger.

Face à la multiplication des témoignages et appels au secours de personnes en situation de handicap, dont la santé et la sécurité sont menacées faute d’aides à domicile, Laurence Tiennot-Herment, Présidente de ’AFM-Téléthon, et Pascale Ribes, Présidente d’APF France handicap, lancent une alerte auprès de la Défenseure des droits pour mise en danger de la vie d’autrui et non-assistance généralisée à personnes en danger.


Depuis des mois, les métiers de l’aide à domicile sont en crise et trouver du personnel compétent, formé et stable, relève de la gageure. Les situations de mise en danger de la vie des personnes aidées se multiplient, les aidants familiaux, quand il y en a, doivent pallier ce déficit au détriment de leur santé et de leur propre vie.


"Faut-il une vague de "morts à domicile" pour que l’État et les Conseils départementaux réagissent ?" s'interrogent l'AFM-Téléthon et APF France handicap. Elles demandent aux pouvoirs publics de mettre en œuvre sans délai des mesures d’urgence centrées sur les personnes à haut risque vital, puis de lancer un véritable "plan Marshall de l'aide à domicile", pour construire une réforme structurelle du secteur, accompagnée de mesures financières ambitieuses.


Retrouvez l'intégralité du communiqué de presse diffusé le 3 octobre 2023 par ces deux associations, avec de nombreux témoignages qui expriment la détresse des personnes en situation de handicap, privées d'aide à domicile.





-La FNAPAEF soutient la démarche engagée, ayant constaté les graves conséquences de la crise des services d'aide à domicile sur les personnes âgées.

-La FNAPAEF est membre du comité d'entente du Défenseur des Droits .





Comments


bottom of page