dossier medical.jpg

Face au secret médical il n’est pas forcement aisé d’aider un proche
 

Le code de santé publique (art L1110-4 ) précise que toutes les informations partagées entre le patient et son médecin ou autre professionnel de santé sont couvertes par le secret médical et ne peuvent être révélées à qui que ce soit d’ autre que le patient lui-même (que ce soit l’épouse ou l’époux , les aidants ou son enfant.)