Face au secret médical il n’est pas forcement aisé d’aider un proche
 

Le code de santé publique (art L1110-4 ) précise que toutes les informations partagées entre le patient et son médecin ou autre professionnel de santé sont couvertes par le secret médical et ne peuvent être révélées à qui que ce soit d’ autre que le patient lui-même (que ce soit l’épouse ou l’époux , les aidants ou son enfant.)

Informations légales

  • C.G.U

  • Conformité R.G.PD

  • Domicile

  • Établissements

  • Usagers

  • Aidants

  • Professionnels

  • CVS

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon

© 2019-2020 FNAPAEF - Mentions légales - Plan du site