L’Allocation Journalière de Proche Aidant (AJPA)  

                 

  • Qu’est-ce que l’allocation journalière de proche aidant (l’AJPA) ?

Une aide pour l’aidant qui doit réduire ou cesser son activité professionnelle pour s’occuper d’un proche.

 

  • Qui peut demander l’allocation journalière de proche aidant ?

Les retraités ne sont pas concernés ; l’AJPA concerne les chômeurs indemnisés par Pôle emploi , (l’indemnisation qui leur sera versée tiendra compte des jours pris au titre de l’AJPA ) , les aidants qui exercent une activité professionnelle que ce soit dans le secteur public ou dans le privé, les agriculteurs, les travailleurs indépendants ou les micro-entrepreneurs, les stagiaires en formation professionnelle rémunérée, les VRP, ou les salaries de particulier employeur.
 

  • Quel est le montant de l’allocation journalière du proche aidant ?

Le montant diffère selon que l’on vit en couple ou seul.

- Pour une personne aidante seule , l’allocation est de 52,08€ net par jour (après CSG déductible et non déductible et de la CREDS)

- pour un aidant en couple, le montant est de 43,83€ net par jour (après CSG déductible et non déductible et de la CREDS)
Cette allocation est versée sans conditions de ressources. Elle est soumise à l’impôt sur le revenu

 

  • Quelle sera la durée de l’AJPA ?

Le versement est limité dans le temps. Il ne peut dépasser 66 jours sur toute la carrière et 22 jours par mois. Celaéquivaut à 3 mois d’indemnisation à taux plein.

 

  • L’AJPA ouvre-t-elle des droits à la retraite ?
    Oui, l’allocation journalière de proche aidant ouvre automatiquement des droits à la retraite.
     

  • Où s’ adresser pour faire sa demande ?

L’allocation journalière de proche aidant est versée pat la (caisse d’allocations familiales) ou la (caisse de la Mutualité sociale agricole).

Il faut joindre au dossier soit la notification de décision de l’organisme mentionnant le taux d’incapacité reconnu par la MDPH (supérieur ou égal à 80%) ou un GIR reconnu par de professionnels du conseil départemental lors de la demande d’APA (compris entre 1et 3)

NB/ L’AJPA peut être ouverte aux personnes malades sous réserve de remplir des critères suivants : un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80% ou un GIR compris entre 1 et 3 ; exemple , un proche aidant qui accompagne une personne atteinte de la maladie d’ALZHEIMER reconnue en GIR 2 pourra bénéficier de l’AJPA , en revanche, tous les proches malades ne permettent pas de bénéficier de l’AJPA (en l’absence d’un des critères mentionnés ci-dessus )

Informations légales

  • C.G.U

  • Conformité R.G.PD

  • Domicile

  • Établissements

  • Usagers

  • Aidants

  • Professionnels

  • CVS

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon

© 2019-2020 FNAPAEF - Mentions légales - Plan du site