Le congé proche aidant est désormais indemnisé.

 

Approuvé par l’Assemblée nationale en Octobre 2019 le principe d’un congé indemnisé des proches aidants devient enfin réalité ce mois ci.

Le décret publié au journal officiel ce 2 Octobre encadre les modalités de mise en œuvre de ces congés rémunérés : les règles d’attribution , la durée du congé, le montant de l’allocation journalière du proche aidant, son versement,  etc. 
 

Pour Mme Bourguignon, ministre déléguée à l'Autonomie, Cette réforme "matérialise un soutien de l’État aux 8 à 11 millions d'invisibles qui sont les acteurs de première ligne de la solidarité", Il s'agit d'aider "ceux qui, au quotidien, ont fait le choix de s'occuper de leur mère âgée, d'un enfant ou encore d'un conjoint en situation de handicap pour qu'ils n'aient plus à choisir entre leur santé et leur engagement. Ce répit de plusieurs mois leur permettra de se consacrer à leur proche sans sacrifier leur vie professionnelle et sociale".
 

Très attendue cette mesure a le mérite d’abandonner le distinguo entre personnes  handicapées et personnes âgées que nous avons toujours dénoncé .

C’est un bon premier pas , mais la durée des congés ( 3 mois renouvelables ) et le montant  de l’allocation ( 43,83 € par jour pour un couple et 52,08 € pour une personne seule) répondront ils aux réels besoins des aidants tant la tâche est lourde et souvent longue ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

 Tous les Posts Récents
Please reload

© 2018 FNAPAEF - Mentions légales - Plan du site