Communiqué

November 15, 2017

 Les résidents, les familles des résidents de l'EHPAD de Rivoly, (La Voulte-sur-Rhône) et de la Résidence Hospitalière du Montoulon, (Privas - 07000) rappellent que ces deux établissements, s'ils sont gérés par le Centre Hospitalier de Privas (CHVA), ne sont pas des "Hôpitaux" mais des établissements Médico-sociaux qui hébergent des personnes âgées qui payent leur séjour  (souvent avec l'aide de leur famille).

 Ils s’insurgent justement contre une gestion de plus en plus "hospitalière " de ce qui est un lieu de vie répondant à une législation spécifique , à des normes spécifiques , et à un dialogue social spécifique avec des personnes qui,  même si elles sont fragilisées , sont des citoyens à part entière.
 

Les résidents et les familles soutiennent les revendications du personnel de ces deux établissements et comme eux dénoncent la déshumanisation de leur travail, le turnover des agents déstabilisants pour les résidents, les remplacements aléatoires.

 

Ils ont déjà, à maintes reprises, dénoncé les repas trop rapides, plus assez chauds, les levers tardifs (quand ils ne sont pas impossibles par manque de personnel), les douches trop rares (une par mois), etc., etc.
 

Ils interpellent les autorités (Conseil de surveillance, Conseil Départemental, ARS) sur 

  •  l'exercice de leur rôle de contrôle :
     (application de la législation médico-sociale, réalité des effectifs, encadrement administratif formé à ce type de structure etc.)  

  •  Leur rôle de garant du dialogue social dans ces structures médico-sociales.
    (Conseil de Vie Sociale fantômes, réunions de familles abandonnées depuis 3 ans, familles qui par manque de participation aux décisions se sentent dépossédées de leur parent, etc.)

 

Résidents, Familles, Salariés, Amis 
Rendez vous ce jeudi 16 /11 à 11 h 30 devant la préfecture à PRIVAS

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

 Tous les Posts Récents
Please reload

© 2018 FNAPAEF - Mentions légales - Plan du site