Aucune compensation pour les résidents d’ EHPAD impactés par l'augmentation de la CSG.

Bercy a oublié que les résidents d’ EHPAD  n'acquittaient pas systématiquement la taxe d 'habitation .

Par contre , le pouvoir n'oublie pas de leur appliquer la hausse de la CSG, alors qu'ils  subissent déjà les tarifs insupportables des établissements.

Comme pour la baisse d’ APL, l’État demande aux autres de baisser les tarifs de façon équivalente en l’occurrence aux établissements (qui n’arrivent déjà pas à assumer leurs missions tellement ils sont étranglés par les baisses des dotations publiques).

 

Va-t-on se moquer longtemps des personnes âgées appelées sans cesse à la solidarité mais abandonnées à leur sort quand elles doivent assumer les coûts exorbitants des accompagnements nécessaires à leur perte d’autonomie ?

 

 

 

Claudette BRIALIX

Vice-présidente FNAPAEF

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Claudette - Unknown Artist
00:00 / 00:00
 Tous les Posts Récents

September 26, 2019

Please reload

© 2018 FNAPAEF - Mentions légales - Plan du site